Avoir une maîtresse : conseils et astuces pour ne pas se faire prendre !

Notre dossier touche un sujet tabou mais il concerne cependant beaucoup de couples. En effet selon une étude récente, 41% des hommes ont déjà trompé leur femme. Mais que ce soit pour une nuit ou pour une vie, l’infidélité réussie n’est pas donnée à tout le monde. La maîtrise de la discrétion et l’art de jouer sur deux fronts à la fois n’est pas une mince affaire. Avoir une maîtresse sans compromettre sa vie de couple, c’est possible ? C’est la question que nous-nous sommes posés.

avoir une maitresse

Pourquoi avoir une maîtresse ?

Pour commencer, posez-vous la bonne question. Si l’idée d’avoir une maîtresse vous titille depuis quelque temps, essayez de savoir pourquoi. La majorité des hommes infidèles ne remettent pas en question leurs sentiments envers leur femme. Si c’est votre cas, demandez-vous si ce n’est pas plutôt d’une séparation dont vous avez besoin. En effet si vous n’aimez plus votre femme, je vous conseille de ne pas vous aventurer sur les chemins sinueux de l’infidélité. Vous n’arrangerez rien, bien au contraire.

La plupart du temps, un homme infidèle est surtout un homme qui s’ennuie. Il n’envisage pas de se séparer de sa femme parce qu’elle lui apporte ce que personne d’autre ne pourrait lui donner. Cependant il a des envies que presque n’importe qui sauf sa femme peut lui donner. Certains hommes vivent avec l’idée qu’on ne peut pas tout avoir. Ils croisent certainement les doigts pour que leur femme partage ce point de vue.

Mais il y a ceux qui n’acceptent pas la résignation et tôt ou tard l’infidélité se concrétise. Soit il s’agit d’un accident et en général leur femme finit par le savoir. Soit c’est un acte délibérément prémédité et le secret a ses chances d’être gardé. Quoiqu’il en soit si vous choisissez d’avoir une maîtresse, c’est parce qu’il vous manque quelque chose.

Vous savez pertinemment qu’il y a deux scénarios possible. Soit vous résistez et tôt ou tard votre femme payera le prix de votre frustration. Soit un jour ou l’autre vous penserez « et puis merde, on a qu’une vie »  et vous aurez une aventure. Dans les deux cas votre couple est en péril. Mais peut-être que si vous prenez une maîtresse, en faisant correctement les choses vous pourriez arriver à tout avoir, sans rien perdre.

Où trouver une maîtresse ?

Si vous êtes décidé à prendre les devants, la première étape tombe sous le sens : trouvez une maîtresse. Si vous avez déjà quelqu’un en tête, j’imagine que c’est une femme qui appartient à votre cercle de connaissance. Une collègue, l’amie d’un ami ou plus osé mais un peu cliché : la femme de votre pote ou la meilleure amie de votre femme. Dans tous les cas, vous ne choisissez pas la facilité !

Je vous conseilles vivement de choisir une maîtresse qui n’a rien à voir avec votre vie actuelle. C’est mathématique : vous aurez bien moins de chance de vous faire prendre. Et si vous pensez que les maîtresses ne courent pas les rues, sachez qu’en revanche, elles sont nombreuses à avoir un profil sur un site de rencontre adultère.

avoir une maitresse sur un site de rencontre

  • Il y a par exemple Gleeden que nous avons testé ou encore Victoria Milan (voir notre avis) : entremetteurs d’infidèles où la discrétion est reine. Les fonctionnalités de ses plateformes permettent entre autre un paiement sécurisé, ou le floutage des photos. Vous restez anonyme et minimisez les risques de vous faire prendre.
  • Et si vous pensez à quelque chose de plus terre à terre, il y a Whatsex, ou encore BeCoquin, deux sites spécialisés dans les rencontres sans lendemain. La majorité des membres sont mariés et votre vie privée n’est donc pas compromise.

Si vous êtes plus branché vieille école, il vous reste la rencontre traditionnelle : dans un bar lors d’une sortie en solo, dans un parc pendant votre jogging matinal ou encore parmi les autres élèves du cours de photo auquel vous-vous êtes judicieusement inscrit. Si l’idée de draguer de nouveau peut-être excitante, vous devez cependant vous armer de patience. L’avantage des sites de rencontre c’est que vous évitez la phase : « Au faite, je suis marié, j’espère que ça ne te gêne pas ?« .

Comment bien choisir votre maîtresse

Il y en a forcément certains d’entre vous qui lisent ces mots mais qui ont déjà quelqu’un en tête. Et je suis sûre que malgré mes conseils, vous allez tout de même aller vers cette femme. Cela, même si elle fait dangereusement parti du cercle de connaissance de votre femme et qu’il est très probable qu’elles se croisent un jour. Pour ceux qui ont la chance d’avoir le choix, il y a au moins trois critères que vous devez prendre en compte.

Femme mariée ou célibataire inconditionnée ?

L’idéal serait qu’elle soit mariée. Vous prenez le risque de subir la colère d’un mari jaloux certes, mais au moins vous êtes sur la même longueur d’onde. Si votre maîtresse est en couple mais que ce n’est rien de sérieux, vous prenez le risque qu’elle vous demande un jour de quitter votre femme. Si vous êtes sûre et certain d’avoir des sentiments pour votre partenaire actuelle, alors ne prenez pas le risque d’entreprendre une relation avec votre future nouvelle femme. Enfin, si votre maîtresse est célibataire, pareil, votre relation risque de se compliquer. De plus elle ne verra pas les choses sous le même angle que vous : la discrétion ne sera pas sa priorité.

maîtresse femme mariée

Au coin de la rue ou à l’autre bout de la France ?

Deuxième critère important : votre maîtresse vit-elle près de chez vous ? Je dirais que cela va dépendre du compromis que vous souhaitez avoir envers cette personne. Mais aussi de votre mode de vie. Si votre emploie du temps est déjà bien rempli et que vous n’êtes pas fan à l’idée de mener une double vie quotidienne, alors optez pour la relation à distance. Ce genre de relation adultère sera simple à gérer, mais vous devez accepter qu’elle se limitera à une fois de temps en temps. Sinon, vous ferez de la distance une source de complication.

En revanche si vous avez du temps libre et que vous avez envie de vous investir, alors préférez une maîtresse qui vit dans votre ville. Vous allez devoir faire attention à ce que personne ne vous voit ensemble. Cependant vous trouverez bien plus facilement une excuse pour vous absenter une heure qu’un weekend entier.

Les deux options ont leurs avantages, c’est à vous de voir. Mais réfléchissez bien car si vous faîtes le mauvais choix, vous pourriez grandement vous compliquer l’existence.

Est-elle plus jeune, plus âgée ou du même âge que vous ?

Cela Messieurs, ça dépend de vos goûts ! Une femme plus jeune aura généralement un effet revigorant. Cependant faites attention de ne pas confondre jeune avec immature. La discrétion de votre relation est primordiale et vous ne pouvez pas vous permettre des scènes de jalousie ou des comportements égoïstes. Quant à la femme plus âgée, elle sera généralement plus compréhensive et plus expérimentée. Si vous avez un fantasme et à la recherche de conseils pour un plan cul avec une cougar, c’est votre opportunité ! Comme je vous le disais, c’est simplement une question de goût !

A lire aussi : Nos meilleurs sites de rencontre cougar 

Règle d’or : ne pas se faire prendre !

Avant de vous laisser partir en quête de nouvelles sensations, voici quelques conseils pour éviter de vous faire prendre. Certains pensent que le risque de se faire découvrir fait parti du jeu et que cela donne justement le piment dont ils ont besoin. Cependant il y a quelques mesures de sécurité simple à suivre pour éviter de courir des risques inutiles. Loin de moi l’idée de vous faire peur, mais sachez que seulement 2% des femmes pardonnent l’infidélité de leur mari …

Choisissez le lieu de rencontre avec précaution

Si votre maîtresse vit dans la même ville que vous, même s’il s’agit d’une grande ville comme Paris, faites attention aux lieux que vous choisissez. On a parfois tendance à sous-estimer le hasard et la probabilité de croiser une connaissance dans un moment comme celui-ci. Cependant ça peut arriver et je vous conseilles donc d’éviter au maximum les lieux publiques. Et si vraiment vous ne pouvez pas vous empêcher d’aller vous promener, évitez les comportements trop subjectifs. Exit donc les baisers langoureux et les câlins sur les bancs publiques.

De même, n’allez jamais au même endroit avec votre femme ou avec votre amante. Le restaurant où vous avez l’habitude d’inviter votre femme pour son anniversaire, c’est chasse gardée. Et si vous avez découvert un endroit sympa avec votre maîtresse, ce n’est pas la peine de le partager avec votre femme. En bref, n’oubliez jamais que chaque chose à sa place : votre maîtresse d’un côté et votre femme de l’autre. Tout comme vous ne mélangerez jamais la nature vos sentiments, ne mélangez pas vos expériences.

Si votre maîtresse vit loin de chez vous, c’est beaucoup plus simple. Vous pouvez vous permettre une plus grande liberté. Cependant attention, si vous êtes allé à Strasbourg pour une réunion, évitez de parler des délicieux bretzels que vous avez goûté au marché de Noël. Ce serait bête d’éveiller les soupçons pour un biscuit

Dépenses : ne laissez pas de traces !

Qui dit maîtresse dit dépenses. Heureusement pour vous, vous ne sommes plus à la Renaissance et les maîtresses ne sont plus entretenues comme des reines. Mais vous allez sûrement aller à l’hôtel, au restaurant, lui acheter un petit cadeau de temps en temps … Ou faire le plein de la voiture pour aller la voir !

J’imagine que vous le savez, faites attention donc à votre relevé bancaire. La meilleure solutions d’éviter les questions est de payer en liquide. Cela fait au moins une chose en moins à penser. Cependant, n’oubliez pas les tickets de caisse ! On a souvent tendance à les fourrer dans nos poches ou dans nos porte-monnaies. Mais on oublie qu’ils sont redoutablement précis : date, heure, lieu, montant et détail des achats. Bref, si votre compagne tombe sur l’un de vos ticket, bonne chance pour fournir une explication. Pourquoi êtes-vous allé faire le plein à 25 km de la maison alors qu’il y a une station à 3 km ? Et cette parfumerie, vous y allez souvent ? Depuis quand vous allez au ciné avec vos collègues de boulot ? Bref … Vous l’aurez compris, prenez l’habitude de jeter instantanément toute preuve d’achat faites en compagnie ou pour votre maîtresse.

De plus, faites attention de ne pas vous excéder question dépenses ! Même si ça n’apparaît pas sur votre relevé bancaire, un trou dans votre budget finira par se voir. Imposez-vous une limite raisonnable et essayez de vous y tenir au maximum.

Après un moment avec votre maîtresse …

Bien entendu, la douche s’impose ! Mais attention, l’odeur du propre peut aussi devenir une source de doutes. En particulier si votre alibi ne justifie pas le fait de devoir prendre une douche. Si vous étiez en salle de musculation, ça marche. Si vous étiez chez un ami, cela devient un peu compliqué … Au mieux votre femme pensera que vous êtes en train de sortir du placard.

Faites attention aussi aux marques qu’il peut y avoir sur votre corps. Parfois on ne s’en rend pas compte pendant l’acte : une légère griffure, un début de suçon, une trace de rouge à lèvre … Bref, révisez-vous entièrement avant de retrouver votre femme. Sauf si vous en êtes au point de faire chambre à part, elle va forcément remarquer le moindre indice.

Avant de rejoindre votre femme, ayez le réflexe de vous remémorer l’alibi que vous lui avez donné. Pensez à d’éventuelles excuses de changement plan. Soyez par exemple préparé si elle vous annonce avoir appelé à votre bureau parce que vous étiez censé y être.

Comment communiquer avec elles

communiquer avec sa maitresse

L’un des aspects fondamentaux d’une double vie est la communication. Vous devez penser comment vous allez prendre contacte avec votre maîtresse. Mais vous devez aussi penser à la communication avec votre femme lorsque vous êtes avec votre amante.

En ce qui concerne votre maîtresse je vous conseille de prendre un deuxième téléphone. Achetez des cartes pré-payées en liquide et vous éviterez que vos relevés téléphoniques ne se retournent contre vous. Le seul problème du deuxième téléphone est que vous devez faire en sorte que votre femme ne le trouve jamais. Si vous pensez ne pas pouvoir lui cacher, vous pouvez opter pour une deuxième carte SIM, plus discret.

Vous devez également décider si vous allez répondre au téléphone lorsque vous serez avec votre maîtresse. Si vous avez l’habitude de toujours lui répondre, alors ne changez rien ! Sinon, je vous conseille tout de même de ne pas mettre votre téléphone en silencieux. On ne sait jamais si votre femme vous appelle pour une urgence.

Messieurs, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour avoir une maîtresse sans vous faire prendre. N’oubliez pas de ne jamais mélanger vos sentiments : votre maîtresse a sa place et votre femme aussi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *