La pornstar Stormy Daniels se sépare de son avocat dans l’affaire Trump !

Stormy Daniels est une actrice porno blonde de 39 ans, qui malgré une carrière bien remplie à défrayé la chronique récemment pour une affaire de relation tarifée avec…le Président des Etats-Unis Donald Trump. L’avocat Michael Avenatti qui la représentait jusqu’ici vient d’être déchargé du dossier. Pour une histoire de plainte ?

stormy daniels trump

La relation entre Trump et Stormy Daniels divulguée

Stormy Daniels est une actrice de film X blonde, fameuse à travers le monde et la plupart des amateurs de porno l’ont déjà vu en action. Mais la jeune femme de 39 ans, Stephanie Clifford de son vrai nom, a connu une médiatisation énorme il y a quelques mois quand elle a attaqué en justice Donald Trump !

La pornstar souhaitait en effet faire annuler un accord de non-divulgation qu’elle aurait signé en 2016, alors que Trump n’était pas encore le président des Etats-Unis. En échange de la coquette somme de 130 000 dollars, la relation présumée (qui aurait eu lieu entre 2006 et 2007) ne devait pas être dévoilée. Si l’accusatrice maintient sa version des faits, le président Américain nie toute relation sexuelle même s’il confirme la transaction.

Pour défendre sa requête devant les tribunaux, l’actrice porno a fait appel à Michael Avenatti, un avocat de 48 ans, et tous deux ont bénéficié d’un regain de popularité énorme avec cette affaire. Michael Avenatti à même pensé, durant une petite période, à affronter Donald Trump lors de l’élection présidentielle !

Mais le 12 mars dernier, Stormy Daniels a annoncé sur Twitter qu’elle avait engagé un nouvel avocat pour la défendre, en la personne de Clark Brewster. Mais quelles sont les raisons de cette séparation ?

avocat trump porn

L’avocat Michael Avenatti viré pour une plainte sans l’accord de Stormy ?

A la suite de l’annonce de l’actrice porno sur Twitter, spécifiant seulement qu’elle avait engagé un nouveau représentant juridique, un communiqué en provenance de Michael Avenatti informait les followers que le cabinet dont il est issu avait décidé de mettre fin à la collaboration avec Stormy Daniels pour des motifs qui devait rester privés, du fait des clauses de confidentialité entre les clients et leurs avocats.

Difficile de savoir qui a mis un terme à cette relation de travail, mais un fait laisse présager que la pornstar ne cautionnait pas tout à fait les pratiques de son désormais ancien avocat. M. Avenatti avait en effet déposé une plainte pour diffamation contre Donald Trump, qui avait parlé ‘d’Arnaque Absolue’ quand on lui demandait son avis sur cette histoire avec la pornstar. Le tribunal, qui avait alors jugé qu’il s’agissait d’une formule rhétorique relevant de la liberté d’expression, a condamné en décembre 2018 l’actrice de film pour adulte a versé 300 000 dollars de frais de justice, de frais d’avocat et de frais de procédure abusive, à Donald Trump !

Un revers déjà peu plaisant, mais qui prend un tout autre sens quand on sait que l’avocat Michael Avenatti avait déposé cette plainte… sans l’accord de sa cliente ! De quoi envenimer les relations et certainement pousser Stormy Daniels à rompre leur collaboration.

A lire également : Notre top des meilleures actrices porno

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *