Utiliser les sites de rencontres avec le jargon adapté !

Les applications et les sites de rencontre, toujours plus populaires, ont engendré de nouveaux modes de contact, de nouvelles règles au sein de la recherche amoureuse mais également des formes de rupture assez étranges. De ces nouveaux comportements est né un jargon à part, que seuls les initiés peuvent comprendre. La plupart du temps, ces nouveaux termes sont issus du lexique Anglais et ils désignent des méthodes appliquées pour mettre fin à une relation virtuelle.

Voici un petit tour d’horizon de ces termes qui vous permettront de mettre un nom sur ces formes de ruptures virtuelles que la plupart des utilisateurs subissent au moins une fois !

lexique site rencontre

Connaissez-vous l’orbiting, le prowling ou le Pocketing ?

Si les meilleures applications de rencontres pour les plans culs ou les sites de rencontres plus classiques permettent assez facilement de faire de nouvelles connaissances, il se passe parfois des choses assez étranges en ligne.

Il n’est pas rare de discuter avec une personne, d’échanger pas mal de messages lors de conversations intéressantes (comme celles de Tinder), et alors qu’on pense que tout se déroule pour le mieux, notre interlocuteur ne donne plus signe de vie ! C’est une situation qui vous est familière ? Et bien elle a un nom : le Prowling ! Ce terme désigne le comportement d’une personne qui vous semble idéal mais qui va disparaître, pour créer un manque. Elle risque de réapparaitre, mais pourrait bien user de cette technique à nouveau. Un conseil : ne persistez pas !

On parle assez souvent d’Orbiting, quand votre interlocuteur est omniprésent à vos côtés dans la vie virtuelle (il like, commente, et interagis avec vos publications sur la plupart des réseaux sociaux) mais fait le mort dans la vrai vie. C’est une forme de narcissisme moderne, pour des utilisateurs qui veulent simplement se faire désirer sans jamais céder.

Le dernier cas ou vous pourriez vous sentir utilisé ou manipulé, c’est celui du Pocketing. Comme son nom l’indique, il désigne le fait de mettre quelqu’un dans sa poche. La personne victime pensera s’orienter vers une relation sérieuse, durable et sincère, quand l’autre n’attend que de trouver mieux pour vous lâcher. En attendant, elle vous ressort quand elle en a besoin mais évite formellement de vous inclure dans son cercle de proches.

ghosting jardon application rencontre

Les fantômes virtuels de la nouvelle génération

L’un des termes de disparation online qui revient le plus souvent, c’est le Ghosting ! C’est également une action qu’on subit près de 60% des utilisateurs de sites ou d’application de rencontre. On parle de Ghosting (qui vient de Ghost  = fantôme) quand une personne avec qui vous échangiez bien va du jour au lendemain cesser de répondre à vos sollicitations. Plus de messages, plus de like, plus de réponses à vos sollicitations.

A savoir que c’est également une solution privilégiée chez les femmes qui veulent se débarrasser d’un homme un peu lourdaud ou trop insistant. Veillez à avoir le bon comportement avec vos potentielles conquêtes, sur Tinder ou Snapchat pour ne pas vous faire ghoster !

Et le mosting dans tout ça ? Provenant du terme most, le plus, ce terme désigne la disparation de l’utilisateur avec qui vous aviez le plus d’affinités. Vous vous imaginiez déjà en couple, à planifier les plus beaux des projets, quand la personne, pour une raison inconnue (et que vous ne connaîtrez jamais) va tout simplement s’évanouir dans la nature. Avec près de 30 % des utilisateurs de sites touchés, ce Mosting est plus répandu qu’on pourrait le penser.

On terminera sur le jargon de la disparition en ligne avec l’expression de Cookie Jarring. Si on traduit, cela revient à stocker des cookies (ou des gâteaux). Vous avez saisi l’idée ? Le célibataire avec qui vous discuter va simplement accumuler les contacts plus ou moins approfondis pour avoir toujours sous la main, en cas de petite faim, un cookie à croquer. Quand vous comprenez que vous n’êtes qu’un biscuit de plus, ça fait mal !

vocabulaire site rencontre

Paré à toute éventualité avec le phishing ou le Cushioning

Il y a des comportements qui deviennent quasiment obsessifs sur les sites et applications de rencontres, le phishing en fait partie. C’est une technique très utilisée par les hommes (environ 32% le font) mais peu par les femmes qui choisissent toujours de personnaliser leur message. Car le phishing, c’est le fait d’envoyer le même message à un max de contact et de voir qui répond en premier, en ignorant les autres. Pas très glamour, mais parois efficace.

On parle également de Cushioning chez les utilisateurs de plateformes de rencontre…qui sont déjà en couple. Ceux-ci, alors que leur relation semble battre de l’aile, vont s’inscrire sur une plateforme afin de commencer à faire quelques rencontres…au cas où. Dans 4/5 des cas, les pratiquants du cushioning omettent de signaler qu’ils sont en couple. Méfiez-vous !

Enfin, parmi les comportements les moins reluisants sur un site de rencontre, on a le  serendipidating. Ce terme opaque désigne le comportement d’une personne qui va sans cesse repousser votre première rencontre, sous des tonnes de prétextes plus ou moins valables. Son but ? Être certain que personne de mieux ne se présentera dans ce laps de temps !

Vous voilà au fait du jargon de la rencontre en ligne nouvelle génération !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *