L’été, la saison la plus propice aux infidélités ?

Selon un sondage publié récemment par le site de rencontre adultère Gleeden, 67% des infidèles interrogés ont trompé leur partenaire durant les grandes vacances ! Un chiffre éloquent, qui semble démontrer une évidence : on serait bien plus susceptibles d’être infidèle durant l’été. Est-ce la faute du soleil uniquement, qui vient chauffer les corps et les esprits, ou peut-on isoler d’autres facteurs qui détermineraient ce passage à l’acte adultère ?

Tentons d’y voir plus clair !

étéinfidélité

Durant les congés, les fantasmes prennent le dessus !

Plus l’été approche, plus le nombre de ruptures augmente. C’est en tout cas ce que prouve une étude David McCandless qui a analysé près de 10 000 comptes Facebook en isolant les mots rupture et rompu sur les différents statuts. Le résultat est sans appel, et il vient donc confirmer ce qu’affirmait Gleeden avec son sondage : oui, l’été nous rend plus propice à tromper.

On vous mentionnait que 67% des infidèles l’avaient été pendant les vacances d’été, mais sur les 7000 participants, 91 % d’entre eux ont affirmés avoir fantasmé sur quelqu’un d’autre que leur partenaire pendant ces congés. Hommes et femmes confondus ne semblent pas pouvoir résister à l’été et à ces corps qui se dénudent et s’exhibent sur les plages, ni aux tentations qui existent durant les activités de vacances.

Il faut bien avouer qu’il est plus simple d’avoir une maîtresse sans se faire pincer (avec nos conseils infidélité, c’est encore plus simple) durant ces semaines de congé, surtout quand vous partez entre amis, que lors de votre quotidien routinié et codifié ou que durant vos vacances en famille.

Il est bon de savoir, si votre partenaire vous annonce tout sourire qu’il part en vacances avec ses amis, que plus de la moitié des adultères ont lieu lors de vacances entre copains. De quoi vous faire réfléchir sur les libertés à accorder à votre partenaire pour ses prochains congés !

Mais alors, le soleil et la chaleur seraient-il les seuls coupables de cette montée irrésistible des tentations adultères ? Pas tout à fait, comme on vous l’explique ci-dessous.

plus d'infidélité en été

Pourquoi est-ce plus facile de tromper son conjoint en été ?

On le sait tous, l’été et les vacances sur les plages ensoleillés, dans les plus belles villes d’Europe ou dans des clubs d’été sont propices au laisser aller et aux excès. Tout le monde est là pour s’éclater, se détendre, pour oublier le reste de l’année. Bien souvent, le cadre se prête à des soirées alcoolisées, à des tenues vestimentaires dévoilant les formes des filles et les corps musclés des garçons, et l’atmosphère sexuelle est palpable partout.

Dans ces conditions, il parait évident que la propension à tromper l’autre augmente. Mais Il y a d’autres facteurs qui entrent en compte, et le premier d’entre eux n’est autre que le fait d’avoir peu de chance de se faire attraper ! Si vous avez une aventure passagère avec cette belle brune que vous ne reverrez jamais ou avec le barman de ce bar qui de toute façon se tapera la moitié des filles qu’il croisera cet été, personne ne le saura !

Si vos amis savent tenir leur langue et que vous êtes apte à garder le secret, alors tromper votre partenaire durant l’été restera dans votre petit jardin privé.

Les experts estiment que les hormones sont plus en éveil sous la chaleur, que le corps sera bien plus apte à ressentir du plaisir et même à rechercher des plaisirs nouveaux dans une période de vacances ou le stress est quasi absent, et que cette libération mentale est également bien plus propice aux nouvelles rencontres.

Dans la vie de tous les jours, on ne se rencontre plus aussi simplement, car les visages sont figés et les soucis prennent souvent le dessus. Mais en période estivale, on ne veut plus se prendre la tête ! Fête, bien-être et fun sont les maîtres-mots et de ce fait, l’infidélité devient une possibilité qui n’avait peut-être même pas été effleurée par votre esprit jusqu’ici.

tromper son partenaire en vacances

Faut-il avouer son escapade d’été ?

Si vous êtes passé à l’acte, une question existentielle se pose : faut-il en parler à votre conjoint ?

On le sait, morale et infidélité ne font pas bon ménage. Mais quand un couple est stable et que la relation est durable, l’adultère peut-être un véritable stop à cette harmonie. Cela peut-il dire qu’il ne faut pas en parler ? Certains couples estiment que toutes les infidélités qui n’ont pas été nommées restent dans le domaine de l’hypothétique et que si chacun trouve un équilibre dans cette situation, alors mieux vaut les garder pour soi.

D’autres préfèrent miser sur la sincérité, autant pour évacuer un poids parfois trop lourd à porter que pour être transparent dans son couple. Mais il faut ensuite savoir gérer les conséquences et le possible froid qui s’installera avec votre conjoint.

Quoi qu’il en soit, l’été est la saison des plaisirs, et qu’ils soient sexuels, gourmands, visuels ou mentaux, il faut en profiter car ça ne dure pas assez longtemps !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *